Le Longines Equestrian Challenge Normandie: une rencontre interdisciplinaire unique

Rendez-vous le 13 août prochain pour le Longines Equestrian Challenge Normandie, cet événement incontournable dans lequel les jockeys et les cavaliers de saut d’obstacles ou de concours complet se joignent en binôme en intervertissant leur discipline respective. Ce challenge se tiendra dans le cadre de la Normandie Equestrian Week, sur l’Hippodrome Deauville – La Touques et au sein du Pôle international du cheval Longines.

La cinquième édition du Longines Equestrian Challenge Normandie accueillera, le 13 août prochain, des cavaliers de jumping et de course de plat pour un rendez-vous sportif et convivial. Ce défi original – organisé par le Longines Deauville Classic et par Dominique Bœuf, ancien jockey dans le cadre de la Normandie Equestrian Week, qui se déroulera du 9 au 16 août – réunira sept équipes, chacune composée d’un cavalier de jumping ou de complet et d’un jockey. Cette épreuve interdisciplinaire hors normes se scindera en deux: les cavaliers de jumping de chaque binôme s’élanceront sur “l’Hippodrome des quatre saisons” pour une course de galop sur le plat, en selle sur des chevaux prêtés par l’AFASEC, tandis que les jockeys se mesureront sur un parcours d’obstacles au sein du Pôle international du cheval Longines.

“Le Longines Equestrian Challenge Normandie est vraiment une épreuve d’exception. C’est l’occasion de se retrouver autour du cheval afin de partager nos connaissances, nos expériences et de passer un moment fantastique tous ensemble”, a déclaré Dominique Bœuf, co-organisateur de l’événement et quadruple Cravache d’Or.

Un panel de multimédaillés

Les plus grands noms des courses hippiques ont déjà pris part à cet événement, accompagnés de l’élite du jumping: le complétiste Astier Nicolas, médaillé d’or par équipes et d’argent en individuel aux Jeux olympiques de Rio en 2016, a remporté cette épreuve phare du Longines Deauville Classic en 2019 aux côtés du jockey Théo Bachelot. L’année dernière, L’Espagnole Carlota Vilarrubi Jorda et Coralie Pacaut, l’Irlandais Bertram Allen, vingt-deuxième au classement mondial, et David Cottin, Edward Lévy, récemment lauréat de trois épreuves au Longines Paris Eiffel Jumping, et Théo Bachelot, le Belge Jérôme Guéry et Eddy Hardouin, pour ne citer qu’eux, ont également relevé le défi de concourir dans la discipline propre à leur binôme, au-delà de leur zone de confort. L’année dernière, les Belges Nicola Philippaerts et Christophe Soumillon ont été sacrés meilleur duo de la quatrième édition, notamment grâce au succès du jockey dans l’épreuve d’hippique.

Les équipes seront dévoilées avant le début de la compétition.