La Normandie Equestrian Week à la rencontre des Ventes de Yearlings d’août

La Normandie, terre de cheval par excellence, vous donne rendez-vous en août pour découvrir la richesse de ses disciplines équestres : jumping, complet, élevage, courses et polo. De quoi satisfaire toutes les envies autour d’une passion commune : le cheval ! Rencontre avec Agathe Capdepon, Directrice de la communication et Mégane Marthins, Responsable de la communication digitale chez Arqana.

En quoi consistent les ventes organisées par Arqana ?

MM : Arqana est une agence de vente aux enchères de chevaux de courses qui propose une dizaine de ventes toute l’année, dont des ventes de yearlings, des chevaux de 18 mois qui n’ont encore jamais couru. Arqana a un rôle de service, dont l’objectif est de faire se rencontrer l’offre et la demande au bon moment, en fonction du calendrier des courses et des différents marchés.

AC : Les différentes dates dans l’année permettent de valoriser les différentes catégories de chevaux afin que chaque profil passe sur le ring au meilleur moment possible. Ainsi, un yearling très bien né et doté d’un beau modèle trouvera parfaitement sa place lors de la Vente d’Août et un cheval à l’entraînement restant sur de belles performances récentes pourra être proposé aux acheteurs lors de la Vente de l’Arc. Chaque vente correspond à un profil de cheval.

Quels éléments font la renommée des ventes de yearlings d’août à Deauville ?

MM : La Vente de Yearlings d’Août est l’une de nos ventes phares. Il y a forcément le côté historique car c’est une vente qui existe depuis 1887. C’est également la première vente de yearlings de l’année en Europe : on ouvre le calendrier avec une sélection de yearlings très haut de gamme d’un point de vue pedigree et modèle, qui présentent toutes les caractéristiques pour devenir de très bons chevaux de course.

AC : Elle se déroule également dans une ambiance très parti- culière. Les acheteurs viennent à Deauville pour la vente mais aussi pour profiter de la ville et du meeting de courses qui se tient en parallèle. Ils inspectent les yearlings les matins, vont à l’hippodrome l’après-midi et n’ont qu’à traverser la rue pour retourner aux ventes en fin de journée, lorsque les poulains passent sur le ring. Ils peuvent également profiter de tout ce qu’offre Deauville au mois d’août, entre la plage et les restaurants. C’est une atmosphère vraiment unique !

Pourquoi était-ce une évidence que la maison Arqana s’installe à Deauville ?

AC : Arqana s’est installé naturellement à Deauville, puisque l’Agence Française du Pur-Sang son prédécesseur y était basé avant et que c’est là que les ventes de yearlings ont commencé. Deauville est une ville de cheval : l’hippodrome y a d’ailleurs été construit avant l’église ! Entre les courses, le polo, l’équitation et la situation au cœur de la Normandie, terre d’élevage par excellence, nous ne pouvions pas rêver mieux.

© Arqana